Le Coran : mon véritable ennemi (1/10)

Publié le par Satan

 

Pour moi, Satan, le Coran représente le véritable ennemi et une grande catastrophe.

 

En effet, il vient parachever le message divin et éclairer ce que j’ai obscurci dans l’ancien et le nouveau testament : tous mes efforts d’altération des anciens livres saints risquent de se retrouver anéantis !

 

Il y a 14 siècles, Dieu a fait descendre le Coran et s’est chargé lui-même de sa protection. Résultat : toutes mes tentatives, et celles de mes alliés, de changer la moindre lettre du Coran ont été vaines.

 

Le Coran a en effet deux caractéristiques qui le rendent unique et redoutable contre mes stratégies : il est convainquant pour ceux qui réfléchissent et totalement inaltérable !

 

Convainquant, car au-delà du système moral et social cohérent qu’il construit, Dieu l’a rempli de miracles scientifiques prouvant son origine divine, et lui a donné un style littéraire inimitable défiant tous les experts depuis son apparition.

 

Inaltérable car Dieu s’est chargé lui-même de sa protection et le prouve tous les jours par les codes mathématiques de protection que les hommes y découvrent jour après jour.

 

Le Coran révèle : "Nous leur montrerons Nos signes dans l'Univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur devienne évident que c'est cela (le Coran) la vérité". (Coran, 41 : 53)

 

Ce verset indique aux hommes que le Coran renferme des signes convaincants à propos de l’univers et d’autres à propos des humains eux-mêmes.

J’ai eu à déplorer à travers ces deux derniers siècles la perte de quelques milliers de scientifiques brillants qui ont rejoint l’Islam à cause de ces signes.

 

Voici quelques uns de ces signes miraculeux (je ne vous parlerai que des 10% que ont été découverts, je ne vais quand même pas pousser le vice jusqu’à vous dévoiler d’autres signes !).

 

Pourquoi Satan vous parlerait-il des miracles contenus dans le Coran ? Eh bien c’est assez simple : depuis les années 50, beaucoup de découvertes scientifiques sont venues corroborer ce qu’annonce le Coran depuis plus de 1400 ans, et depuis les années 80, l’arrivée des ordinateurs puissants a rajouté la découverte des miracles numériques du Coran ! Contre cette évolution inexorable, j’ose aujourd’hui un changement de stratégie, c’est celui de jouer cartes sur table afin de ne vous laisser aucune excuse :

·         Ces miracles exposés clairement ne laisseront en effet aucune excuse à ceux qui nieraient en avoir eu connaissance

·         Mon pari étant de réussir à détourner les gens malgrè cette connaissance de la vérité (ce qui accroitra leur culpabilité)

 

Les différents miracles contenus dans le Coran sont des faits irrésistibles contre lesquels il est inutile de me battre directement. Mes stratégies pour le combattre s’attaquent donc de préférence au maillon faible : vous les hommes.

 

Le Coran est ses miracles scientifiques

 

Mon problème avec le Coran c’est que dès sa révélation, celui-ci possédait un langage et un ton accessibles à tout le monde et à tous les temps. Dieu parle de ce style dans le Coran :

Nous avons facilité ce Coran en vue de sa mémorisation… (Coran, 54 : 22)

Ce style incomparable du Coran et la sagesse supérieure qu’il renferme sont des preuves irréfutables qu’il s’agit bien là de la parole de Dieu. Mais bon, tout le monde ne connaît pas la langue arabe (heureusement pour moi !).

Mais malheureusement le Coran possède aussi de nombreux attributs miraculeux prouvant son essence divine : un certain nombre de vérités scientifiques, que seule la technologie des 20ème et 21ème siècles, vous a permis de découvrir, étaient déjà affirmées dans le Coran voici 1.400 ans (même si vous n’en avez découvert que le 10e !).

L’humanité ne pouvait tout simplement pas détenir ces connaissances à l’époque de la révélation du Coran !

 

Je vous rappelle le niveau de la science à l’époque où ce livre a été révélé.

Au 7ème siècle, lorsque le Coran a été révélé, la société arabe comptait de nombreuses superstitions et des concepts scientifiques sans fondement. Ne possédant pas la technologie pour étudier l’Univers et la nature, les Arabes anciens croyaient à des légendes héritées des générations passées et ne les remettaient pas en question. Ils pensaient, par exemple, que les montagnes soutenaient le ciel. Ils croyaient que la Terre était plate et que de hautes montagnes tels des piliers maintenaient la voûte du ciel. Rien que ca !

 

C’est dans cette atmosphère emplie de légendes et de mythes que le Coran a été révélé. Il remplaça l’ignorance par la connaissance et les théories sans fondement par des certitudes. Voici ce que déclare un verset du Coran :

 

"Dieu est Celui qui a élevé [bien haut] les cieux sans piliers visibles." (Coran, 13 : 2)

 

Ce verset a invalidé la croyance selon laquelle le ciel demeure suspendu grâce aux montagnes. Ces superstitions de la société arabe furent éliminées par le Coran. Nombre de vérités, en d’autres domaines, furent apportées à une époque où personne n’aurait pu les connaître. Le Coran, envoyé à une époque où les gens savaient très peu de choses sur l’astronomie, la physique ou la biologie, contient des faits essentiels sur des sujets variés, qui prouvent à travers les âges et les progrès de la science qu’il a été révélé par Dieu. Certains des sujets abordés par le Coran sont la création de l’Univers, la création et le développement miraculeux de l’être humain du stade embryonnaire au stade adulte, la structure de l’atmosphère dans laquelle vous vivez et les équilibres délicats qui rendent possible la vie sur Terre. Afin de mieux comprendre certains de ces points, examinez maintenant quelques-unes des vérités scientifiques révélées dans le Coran.

 

Les signes convaincants (miracles) à propos de l’univers

 

L’origine de l’univers

Jusqu’à la moitié du 20ème siècle, l’idée qui prévalait était que l’Univers est infini, qu’il a existé depuis toujours et qu’il ne cesserait jamais d’exister : "le modèle de l’Univers statique".

Cependant, avec les progrès scientifiques et technologiques du 20ème siècle, le modèle de l’Univers statique a été totalement écarté.

Vous êtes maintenant au 21ème siècle. A travers de nombreuses expériences, observations et calculs conduits par certains des plus grands penseurs du monde, la physique moderne a prouvé que l’Univers avait eu en effet un commencement, qu’il avait été créé à partir du néant en un instant et ce à la suite d’une grande explosion. Aujourd’hui, tous ces faits sont admis par la communauté scientifique.

L’origine de l’Univers est décrite dans le Coran dans le verset suivant :

Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant... (Coran, 6 : 101)

 

L’univers en expansion

Dans le Coran, qui a été révélé il y a 14 siècles et à une époque où l’astronomie était une science qui en était encore à ses balbutiements, l’expansion de l’Univers était décrite en ces termes :

Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance et Nous l'étendons [constamment] dans l'immensité. (Coran, 51 : 47)

 

Le mot "ciel", tel que mentionné dans le verset ci-dessus, est utilisé en divers endroits du Coran. Il fait référence à l’espace et à l’Univers tout entier. Là encore, le mot est utilisé dans ce sens, affirmant que l’Univers est "en expansion".

Jusqu’à l’aube du 20ème siècle, le seul concept qui prévalait dans le monde scientifique était que "l’Univers a un caractère constant et a existé depuis des temps infinis". Cependant, la recherche, les observations, et les calculs effectués grâce à la technologie moderne (20e siècle) , ont révélé que l’Univers a eu, en réalité, un commencement et qu’il est sans cesse en expansion (recherches du physicien russe Alexander Friedmann, du cosmologue belge Georges Lemaître, de l’astronome américain Edwin Hubble et d’Albert Einstein).

 

L’univers aura une fin

Les scientifiques disent que lorsque la masse de l’Univers aura atteint un niveau suffisant, cette expansion s’arrêtera à cause de la gravité, provoquant ainsi l’effondrement de l’Univers sur lui-même.

On calcule aussi que cet Univers en contraction finira par atteindre une température très intense et un degré de "rétrécissement" élevé. Cette théorie est connue sous le nom de Big Crunch.

C’est ainsi que l’hypothèse scientifique du Big Crunch est indiquée dans le Coran :

Le jour où Nous plierons le ciel comme on plie le rouleau des livres. Tout comme Nous avons commencé la première création, ainsi Nous la répéterons ; c'est une promesse qui Nous incombe et Nous l'accomplirons. (Coran, 21 : 104)

Dans un autre verset, cet état des cieux est décrit ainsi :

Ils n’ont pas évalué Dieu à sa juste valeur : Il saisira la terre tout entière au Jour de la Résurrection et les cieux seront ployés dans Sa dextre. Gloire à Lui et exalté soit-Il au-delà de ce qu’ils lui associent ! (Coran, 39 : 67)

 

L’univers créé à partir d’une fumée épaisse

Les scientifiques aujourd’hui peuvent observer la formation des étoiles à partir d’un nuage de gaz chaud. La formation à partir d’une masse gazeuse chaude s’applique également à la formation de l’Univers. La création de l’Univers telle que décrite dans le Coran confirme cette découverte scientifique dans le verset suivant :

Il a ancré les montagnes à sa surface, Il l’a bénie et a déterminé ses richesses en quatre jours exactement, [voilà en réponse] aux curieux. Puis Il S’est établi au ciel alors que celui-ci était de la fumée et lui a dit ainsi qu’à la terre : "Venez à moi bon gré mal gré, "Nous venons [à Toi] de notre plein gré", répondirent-ils. (Coran, 41 : 10-11)

 

Les cieux et la terre se sont séparés

Dans un autre verset qui se rapporte aux cieux, vous pouvez lire :

Ceux qui ont mécru, n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l’eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? (Coran, 21 : 30)

Curieusement lorsque vous considérez les premiers instants du Big Bang, vous apprenez que toute la matière de l’Univers était concentrée en un seul point. En d’autres termes, tout ce qui n’était pas encore créé, même les cieux et la terre, était renfermé dans ce point dans un état entrelacé et inséparable. Puis, ce point explosa violemment aboutissant à la séparation de la matière.

 

Le parfait équilibre dans l’univers

Celui qui a créé sept cieux superposés sans que tu voies de disproportion en la création du Tout Miséricordieux. Ramène [sur elle] le regard. Y vois-tu une brèche quelconque ? Puis, retourne ton regard à deux fois : le regard te reviendra humilié et frustré. (Coran, 67 : 3-4)

Les milliards d’étoiles et de galaxies de l’Univers évoluent dans un équilibre parfait à travers les différentes voies tracées pour elles. Etoiles, planètes et satellites tournent non seulement autour de leurs propres axes mais aussi tous ensemble autour des systèmes dont ils font tous partie intégrante. Quelques fois, des galaxies de 200 à 300 milliards d’étoiles empruntent les voies les unes et des autres. Il est pourtant incroyable qu’aucune collision susceptible de perturber l’ordre de l’Univers ne se produise. Ce miracle devrait vous donner tous à réfléchir compte tenu des vitesses extraordinaires en question (sauf bien sûr si je parviens à vous détourner de toute réflexion).

La vitesse à laquelle la Terre tourne en orbite autour du Soleil est environ 60 fois plus rapide qu’un projectile : 108.000 km/h.

La Voie Lactée, avec ses 200 milliards d’étoiles ou plus, se déplace à 950.000 km/h.

Indubitablement, un risque élevé de collisions dans un système aussi complexe et aussi rapide existe. Pourtant rien de cela n’arrive et vous continuez à vivre en totale sécurité. Tout cela parce que l’Univers fonctionne grâce à l’équilibre parfait mis en place par Dieu. C’est la raison pour laquelle le verset stipule qu’il n’y a aucune "disproportion" dans le système.

L’attention est attirée dans les versets ci-dessus sur la mesure et l’harmonie dans la création de Dieu.

Le terme "réglage minutieux" qui commença à être utilisé à la fin du 20ème siècle, représente cette vérité révélée dans les versets coraniques.

Dans les années 60, certains physiciens se sont rendus compte suite à leurs observations, que l’Univers avait été minutieusement réglé de manière à permettre l’existence de l'humanité.

 

La vitesse d’explosion du Big Bang

Si le degré d’expansion une seconde après le Big Bang avait été plus petit, ne serait-ce que d’une infinie fraction, votre Univers se serait effondré avant d’avoir atteint sa taille actuelle.

 

Les bons réglages

Si, par exemple, la force de la gravitation était un milliardième de milliardième de fois plus grande, alors votre Univers serait bien plus petit et sa durée de vie bien plus courte. Une étoile moyenne aurait une masse un milliardième de fois plus petite que celle du Soleil et une durée de vie d'un an environ.

D'autre part, si la gravité avait été moins puissante, aucune étoile et aucune galaxie ne se seraient formées.

 

Les distances entre les corps célestes

La distance qui sépare les étoiles de votre galaxie est d'environ 48 millions de km. Si ces distances étaient un peu plus courtes, les orbites des planètes seraient déstabilisées. Si, au contraire, ces distances étaient un peu plus longues, les débris dispersés par une supernova seraient distribués de manière si diffuse que des systèmes planétaires comme le vôtre, par exemple, n'auraient jamais pu se constituer.

 

La gravité

- Si la force de gravité à la surface était plus puissante, l'atmosphère contiendrait trop d'ammoniac et de méthane, ce qui aurait un effet néfaste sur la vie.

- Si la force de gravité était plus faible, l'atmosphère de la planète perdrait une trop grande quantité d'eau, ce qui aurait rendu la vie sur Terre impossible.

 

La distance de la Terre du Soleil

- Si elle était plus grande, la planète serait trop froide pour qu'il y ait un cycle d'eau stable, et elle rentrerait dans un âge glaciaire.

- Si elle était plus proche du Soleil, les plantes se consumeraient, le cycle de l’eau dans l’atmosphère serait irrémédiablement déréglé et toute vie sur Terre serait impossible.

 

L’épaisseur de l’écorce terrestre

- Si elle était plus épaisse, un taux d'oxygène excessif serait transféré de l'atmosphère à la croûte.

- Si elle était plus fine, l'activité volcanique qui en résulterait rendrait toute vie impossible.

 

La période de rotation de la Terre

- Si elle était plus longue, les différences entre les températures diurnes et nocturnes seraient trop importantes.    

- Si elle était plus courte, la vitesse des vents atmosphériques serait trop importante, et les cyclones et les orages rendraient toute vie impossible.