Le Coran : mon véritable ennemi (2/10)

Publié le par Satan

Le champ magnétique terrestre

- Si le champ magnétique avait été plus puissant, des tempêtes électromagnétiques de forte intensité se produiraient.

- S’il était plus faible, alors la Terre perdrait sa barrière contre les particules nocives émises par le Soleil et connues sous le nom de "vents solaires". Les deux situations rendraient toute vie impossible.

 

L'effet albédo (proportion de rayonnement solaire qui est

réfléchi par la surface terrestre)

- S'il était plus élevé, une période glacière se développerait très vite.

- S'il était moins élevé, l'effet de serre se développerait de manière très rapide. La Terre serait d’abord inondée avec la fonte des glaciers puis elle brûlerait.

 

L’épaisseur de la couche d’ozone

- Si elle était plus importante, la température à la surface de la Terre serait trop basse.

- Si elle était moins importante, la Terre surchaufferait et serait sans défense contre la trop grande quantité de rayons ultraviolets émise par le Soleil.

 

Les tremblements de terre

- Si l'activité sismique était plus intense, trop de formes de vie seraient constamment bouleversées.          

- Si elle était moins intense, les éléments nutritifs des fonds océaniques ne diffuseraient pas dans l’eau. Cela aurait un effet dévastateur sur la vie dans les mers, les océans et sur toute vie sur Terre.

 

L’angle d’inclinaison de la Terre

L'inclinaison de l'axe de rotation de la Terre forme un angle de 23° autour de son orbite. C’est cette inclinaison qui permet l’existence des saisons. Si cet angle d’inclinaison était plus ou moins élevé par rapport à aujourd’hui, les différences de température seraient extrêmes, avec des étés trop chauds et des hivers trop froids.

 

La taille du Soleil

La Terre gèlerait si le Soleil était une étoile plus petite et elle brûlerait si le Soleil était plus grand.

 

L’attraction entre la Terre et la Lune

- Si elle était plus forte, l’attraction puissante de la Lune aurait des effets extrêmement graves sur les conditions atmosphériques, sur la vitesse à laquelle la Terre tourne autour de son propre axe et sur les marées océaniques.

- Si elle était plus faible, elle conduirait à des changements climatiques extrêmes.

 

La distance entre la Terre et la Lune

- Si elles étaient un peu plus proches, la Lune s’écraserait sur la Terre.

- Si elles étaient un peu plus éloignées, la Lune se perdrait dans l’espace.

- Si elles étaient ne serait-ce qu’un tout petit peu plus proches, les effets de la Lune sur les marées atteindraient des dimensions dangereuses. Les vagues des océans inonderaient les zones de basse altitude. Cela aurait pour résultat d’entraîner une hausse de la température des océans et nuirait à l’équilibre sensible de la température essentielle à la vie sur Terre.

- Si elles étaient ne serait-ce qu'un tout petit peu plus éloignées, l’intensité des marées diminuerait et les océans deviendraient moins mobiles. Une eau "stagnante" menacerait la vie en mer, et le taux d’oxygène que vous respirez serait également menacé.

C’est tout mon bgénie et mon immense mérité d’être parvenu à vous détourner, en grande partie, de toutes ces évidences).

 

L’univers et les orbites

Une autre caractéristique des corps célestes est qu’ils tournent aussi autour de leurs propres axes. Le verset qui dit "Par le ciel qui accomplit ses révolutions" (Coran, 86 : 11) parle de cette vérité.

 

Le déplacement du soleil

Les versets du Coran évoquant le Soleil et la Lune soulignent que chacun suit une trajectoire spécifique.

C’est Lui qui a créé la nuit et le jour, le Soleil et la Lune, chacun évoluant sur une orbite propre. (Coran, 21 : 33)

Et le Soleil court vers un gîte qui lui est assigné ; telle est la détermination du Tout-Puissant, de l'Omniscient. (Coran, 36 : 38)

 

Ces faits, rapportés par le Coran, ont été découverts seulement aujourd’hui, par l’observation astronomique. Selon les calculs des astronomes, le Soleil voyage à la vitesse extraordinaire de 720.000 km à l’heure en direction de l’étoile Véga, dans une orbite particulière appelée l’apex solaire. Cela signifie que le Soleil parcourt environ 17.280.000 km par jour. Les planètes et les satellites de son système gravitationnel parcourent aussi la même distance.

 

Le cheminement de la lune

Et la Lune, Nous lui avons déterminé des phases jusqu'à ce qu'elle devienne comme la palme vieillie. Le Soleil ne peut rattraper la Lune, ni la nuit devancer le jour ; et chacun vogue dans une orbite. (Coran, 36 : 39-40)

La Lune ne suit pas une orbite classique telles que les satellites des autres planètes. Comme elle est en orbite autour de la Terre, elle vogue parfois derrière elle et d’autres fois devant elle. Et comme la Lune tourne aussi avec la Terre autour du Soleil, elle suit en réalité un schéma constant dans l’espace ressemblant à la lettre "S". Cette route, tracée par la Lune dans l’espace, est décrite dans le Coran comme ressemblant à la palme vieillie et elle ressemble effectivement à la forme tordue d’une branche de palmier.

 

Le calcul du temps

C’est Lui qui a fait du Soleil une clarté et de la Lune une lumière et Il en a déterminé les phases afin que vous sachiez le nombre des années et le calcul [du temps]. Dieu n’a créé cela qu’en toute vérité. Il expose les signes pour les gens doués de savoir. (Coran, 10 : 5)

Et la Lune, Nous lui avons déterminé des phases jusqu’à ce qu’elle devienne comme la palme vieillie. (Coran, 36 : 39)

Dans le premier des versets ci-dessus, Dieu a clairement révélé que la Lune était un moyen de mesure permettant aux gens de calculer le nombre des années.

Dans les temps anciens, le mois correspondait au laps de temps entre deux pleines lunes, ou bien le temps qu’il fallait à la Lune pour tourner autour de la Terre. Selon ces calculs, un mois équivalait à 29 jours, 12 heures et 44 minutes. Ceci est plus connu sous le nom de "mois lunaire". 12 mois lunaires représentent une année, selon le calendrier hijri. Cependant, il existe une différence de 11 jours entre le calendrier hijri et le calendrier grégorien, pour lequel une année équivaut au temps nécessaire à la Terre pour parcourir sa trajectoire autour du Soleil. En effet, un autre verset insiste sur cette différence :

Or, ils demeurèrent dans leur caverne trois cent ans et en ajoutèrent neuf (années). (Coran, 18 : 25)

 

Vous pouvez expliquer le calcul de cette période de temps indiquée par le verset ainsi : 300 ans x 11 jours (la différence qui apparaît chaque année) = 3.300 jours. En tenant compte du fait qu’une année solaire dure 365 jours, 5 heures, 48 minutes et 45,5 secondes, 3.300 jours/365,24 jours = 9 ans. En d’autres mots, 300 ans d’après le calendrier grégorien équivaut à 300+9 ans selon le calendrier hijri. Comme vous pouvezle voir, ce verset se réfère très subtilement à la différence de 9 ans.

 

La terre est ronde

Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit. (Coran, 39 : 5)

L’information donnée par ce verset au sujet de la nuit et du jour contient une information pertinente au sujet de la forme de la Terre. Ceci ne peut être vrai que si la Terre est ronde. Ceci signifie que le Coran, qui fut révélé au 7ème siècle, indiquait déjà à la rondeur de la Terre.

Cependant, il ne faut pas oublier que l’astronomie de l’époque percevait le monde différemment. On pensait à ce moment-là que le monde était plat et tous les calculs scientifiques et toutes les explications étaient basés sur cette croyance.

 

Le sens de rotation de la terre

Et tu verras les montagnes, que tu croyais figées, passer comme des nuages. Telle est l’œuvre de Dieu qui a tout façonné à la perfection. Il est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites ! (Coran, 27 : 88)

La direction du mouvement des principales masses nuageuses situées à 3.500-4.000 m d’altitude va toujours d’Ouest en Est.

La principale raison pour laquelle les masses nuageuses vont d’Ouest en Est est la direction dans laquelle la Terre effectue sa rotation. Comme vous le savez maintenant, votre Terre tourne d’Ouest en Est. Ce fait scientifique, récemment établi par la science, a été révélé par le Coran il y a 1.400 ans de cela, à une époque où l’on pensait que la Terre était plate, et qu’elle se reposait sur le dos d’un éléphant.

 

Les 7 couches atmosphériques

C’est Lui qui a créé pour vous tout ce qui est sur la terre, puis Il a orienté Sa volonté vers le ciel et en fit sept cieux. Et Il est Omniscient. (Coran, 2 : 29)

Il S’est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée, et lui dit, ainsi qu’à la terre : "Venez tous deux, bon gré, mal gré." Tous deux dirent : "Nous venons obéissants." (Coran, 41 : 11-12)

Le mot "cieux", présent dans de nombreux versets du Coran, est employé pour désigner le ciel ainsi que l’Univers tout entier. On comprend alors que le ciel, ou l’atmosphère, est constitué de sept couches.

Or, l’atmosphère est constituée effectivement de sept couches superposées (caractérisées par des critères de composition chimique ou de température) :

1. Troposphère

2. Stratosphère

3. Mésosphère

4. Thermosphère

5. Exosphère

6. Ionosphère

7. Magnétosphère

 Le Coran dit : "Il les détermina en sept cieux et révéla à chaque ciel sa fonction." (Coran, 41 : 12) En d’autres mots, Dieu explique qu’Il a assigné à chaque ciel sa propre fonction. Et effectivement chacune de ces couches a un rôle vital pour le bienfait de l’humanité et de celui de tous les êtres vivants sur Terre. Chaque couche possède une fonction particulière, depuis la formation de la pluie jusqu’à la prévention des rayons nocifs, du reflet des ondes radio à la préservation contre l’effet néfaste des météores.

Les versets ci-dessous informent de l’apparition de ces sept couches de l’atmosphère :

N’avez-vous pas vu comment Dieu a créé sept cieux superposés ? (Coran, 71 : 15)

Celui qui a créé sept cieux superposés… (Coran, 67 : 3)

C’est un grand miracle que ces vérités, qui n’auraient absolument pas pu être découvertes sans la technologie du 20ème siècle, aient été explicitement énoncées dans le Coran voici 1.400 ans. Pourtant vous vous entêtez à ne pas vouloir le voir J

 

La terre protégée par un bouclier

Dans le Coran, Dieu attire l’ attention sur un attribut très important du ciel :

Nous avons fait du ciel une voûte protégée, et pourtant ils se détournent de Nos signes. (Coran, 21 : 32)

Cet attribut du ciel a été prouvé par les recherches scientifiques effectuées au 20ème siècle. L’atmosphère entourant la Terre tient une place fondamentale dans la préservation de la vie : tout en détruisant de nombreuses météores, grandes et petites, lorsqu’elles s’approchent de la Terre, elle les empêche d’y tomber, et de nuire à de nombreux êtres vivants.

De plus, l’atmosphère filtre les rayons lumineux provenant de l’Espace qui sont nuisibles pour les êtres vivants. Ce qui est le plus frappant dans cette fonction de l’atmosphère, est qu’elle ne laisse passer que les rayons inoffensifs et bénéfiques – la lumière visible, l’ultraviolet proche et les ondes radio. Tout ce rayonnement est essentiel pour la vie.

La fonction protectrice de l’atmosphère protège aussi la Terre du froid glacial de l’Espace, dont la température est d’environ -270° C.

Bref, c’est un système parfait qui fonctionne au-dessus de la Terre. Il enveloppe votre monde et le protège des menaces extérieures. Il y a bien des siècles, le Coran vous informait déjà que l’atmosphère du monde fonctionne comme un bouclier protecteur.

Même si vous n’en êtes généralement pas conscients, un grand nombre de météores tombent sur la Terre, tout comme ils tombent sur d’autres planètes. La raison pour laquelle ils provoquent la formation de cratères aussi énormes sur d’autres planètes alors qu’ils n’endommagent pas la Terre provient de la considérable résistance que leur oppose l’atmosphère.

 

La fonction de retour du ciel

Le 11ème verset de la sourate at-Tariq, dans le Coran, fait référence à la fonction de "retour" du ciel.

Par le ciel doté de retour. (Coran, 86 : 11)

La troposphère, située à 13-15 km au-dessus de la Terre, permet à la vapeur d’eau s’élevant de la surface de se condenser et de retourner vers la Terre sous forme de pluie. La couche d’ozone, à une altitude de 25 km, réfléchit le rayonnement nuisible et la lumière ultraviolette venant de l’Espace, et les renvoie (retour) dans l’Espace.

L’ionosphère absorbe les ondes radio émises depuis la Terre, et les renvoie (retour) vers différentes parties du monde, tout comme un satellite de communication passif : c’est ce qui permet la communication sans fil et l’émission radiophonique et télévisée sur de longues distances. La magnétosphère renvoie les particules radioactives nuisibles émises par le Soleil et les autres étoiles (retour) dans l’Espace avant qu’elles n’atteignent la Terre.

L’affirmation par le Coran de cette propriété des couches composant le ciel, que la science n’a pu découvrir que récemment, est épatante, non ?

 

Les 7 couches de la terre

Une information au sujet de la Terre et apportée par le Coran, est sa similarité au ciel composé de sept couches :

C’est Dieu qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux [Son] commandement descend, afin que vous sachiez que Dieu est en vérité Omnipotent et que Dieu a embrassé toutes choses de [Son] savoir. (Coran, 65 : 12)

Les scientifiques savent aujourd’hui que l’atmosphère terrestre est constituée de différentes couches superposées. De plus, ces couches sont précisément au nombre de sept comme le décrit le Coran. Elles sont décrites ainsi par les scientifiques :

1. Lithosphère (croûte océanique)

2. Lithosphère (croûte terrestre)

3. Asthénosphère

4. Manteau supérieur

5. Manteau inférieur

6. Noyau externe

7. Noyau interne

 

La sortie des métaux lourds du centre de la terre

Quand la terre tremblera d’un violent tremblement, que la terre fera sortir ses fardeaux, et que l’homme dira : "Qu’a-t-elle?" Ce jour-là, elle contera son récit. (Coran, 99 : 1-4)

En effet, des recherches menées ces dernières années, ont permis de découvrir l’existence de métaux lourds au centre de la Terre, et qui apparaissent lors des mouvements se produisant en surface.

Durant les tremblements de terre, les substances lourdes sous la surface ont l’opportunité de s’élever à la surface, et la Terre fait ainsi sortir ses lourds fardeaux, comme révélé dans le Coran.