Darwin et les matérialistes (4/4)

Publié le par Satan

Les médias: un terrain fertile pour l'évolution

La théorie de l'évolution, à la lumière des preuves précédemment examinées, ne repose sur aucune base scientifique. Pourtant, la majorité des gens, et ce dans le monde entier, ignore ce fait et tend à croire que l'évolution est un processus scientifique. Cette erreur trouve sa principale raison dans l'endoctrinement systématique et la propagande que mènent mes médias au sujet de l'évolution.

Lorsque vous consultez les médias occidentaux de près, vous trouvez fréquemment des documents traitant de la théorie de l'évolution. Les principales organisations médiatiques ainsi que des magazines réputés et "respectables" mettent périodiquement ce sujet à la une. Quand on étudie leur approche, on a l'impression que cette théorie est un indiscutable fait établi.

Les gens ordinaires qui lisent ce genre de presse commencent à penser tout à fait naturellement que la théorie de l'évolution est un fait aussi certain que n'importe quelle loi mathématique. Les informations qui paraissent dans les importants médias sont récupérées par les médias locaux, ceux-ci impriment en gros caractères des titres du genre "Selon le magazine Time, un nouveau fossile a été découvert, complétant le puzzle de la chaîne des fossiles"; ou encore le magazine "Nature" indique que "les scientifiques viennent de mettre la lumière sur les dernières questions de la théorie de l'évolution". La trouvaille du "dernier maillon manquant à la chaîne de l'évolution" ne veut absolument rien dire car aucun fait n'a été prouvé au sujet de cette évolution. Tout ce qui a été montré comme une preuve est faux tel que je l’ai démontré dans les paragraphes précédents. Par ailleurs, les encyclopédies et les ouvrages de biologie, tout comme les médias, sont considérés comme la bible des sources scientifiques.

En bref, les médias et les cercles académiques, qui sont à disposition de mes centres de pouvoir antireligieux, maintiennent leur vision entièrement évolutionniste et l'imposent à la société. Cette imposition est tellement efficace qu'avec le temps l'évolution est devenue une idée que l'on ne doit jamais rejeter. Le fait de nier l'évolution est considéré comme contradictoire à la science et une ignorance des réalités fondamentales. C'est pourquoi, et malgré les multiples déficiences qui ont été révélées jusqu'à présent (et surtout depuis les années 1950) et le fait que ces révélations aient été confessées par des scientifiques évolutionnistes, il est impossible aujourd'hui de trouver des critiques envers la théorie de l'évolution dans les cercles scientifiques ou médiatiques.

Reconnus partout comme les plus "respectables" publications sur la biologie et la nature en Occident, des magazines tels Scientific American, Focus, et National Geographic adoptent la théorie de l'évolution comme une idéologie officielle et essaient de présenter cette théorie comme un fait établi.

 

Il n'y a rien de plus facile que d'influencer l'homme de la rue avec le label "scientifique". Vous dessinez un tableau imaginaire représentant le transfert de l'eau à la terre, vous inventez des termes latins pour l'animal dans l'eau, un autre pour son "descendant" sur terre et un autre terme pour la "forme transitionnelle intermédiaire" (qui est un animal imaginaire), puis vous élaborez un mensonge bien tissé: "L'Eusthenopteron s'est d'abord transformé en Cœlacanthe (Rhipitistian Crossopterigian) pour devenir l'Ichthyostega après un long processus évolutif". Si vous faisiez dire ces mots à un scientifique, portant des lunettes à verre épais et une blouse blanche, vous réussiriez à convaincre beaucoup de gens, car les médias dédiés à la promotion de l'évolution annonceraient la bonne nouvelle au monde entier avec un grand enthousiasme.

 

Conclusion : Mensonges et conséquences

Il existe bien d'autres preuves, outre les lois scientifiques, qui réfutent l'évolution. Mais dans ce chapitre, vous n'avez pu en critiquer que quelques-unes. Elles devraient être suffisantes pour révéler une vérité primordiale: bien qu'enveloppée dans une étoffe scientifique, la théorie de l'évolution n'est rien d'autre qu'une fourberie; une supercherie défendue pour les intérêts d'une philosophie matérialiste, une tromperie fondée, non sur la science, mais plutôt sur le lavage de cerveau, la propagande et la fraude.

Nous résumons ce que nous avons abordé jusqu'à présent ainsi:

 

La théorie de l'évolution s'est effondrée

La théorie de l'évolution est une théorie qui s'effondre au premier obstacle. Et ce parce que les évolutionnistes sont incapables d'expliquer la formation d'une simple protéine. Aucune des lois de la probabilité ni les lois physiques ou chimiques ne rendent possible la formation fortuite de la vie.

Est-ce qu'il paraît logique ou raisonnable quand même pas une seule protéine apparue par hasard ne peut exister, que des millions de protéines se soient combinées afin de produire la cellule d'une matière vivante; que des milliards de ces cellules aient réussi à se former et s'assembler pour créer miraculeusement des êtres vivants, qui ont donné naissance aux poissons, qui à leur tour ont atterri sur terre, sont devenus reptiles, oiseaux, et que c'est ainsi que des millions d'espèces différentes sur terre ont vu le jour?

Même si cela vous paraît illogique, les évolutionnistes croient en cette fable.

Cependant, ce n'est qu'une croyance ou plutôt une foi car ils ne possèdent ne serait-ce qu'une once de preuve pour étayer leur histoire. Ils n'ont jamais trouvé la moindre forme transitoire telle qu'un mi-reptile/mi-poisson ou un mi-reptile/mi-oiseau. Par ailleurs, ils n'ont jamais été capables de prouver qu'une protéine ou même une seule molécule d'aminoacide qui compose la protéine, ait pu se former sous ce qu'ils appellent les conditions terrestres primaires. Ils n'ont même pas réussi à le démontrer malgré leurs laboratoires ultrasophistiqués. Au contraire, à chaque effort, les évolutionnistes ont démontré qu'il ne s'est jamais produit de processus évolutif ou qu'il ait pu se produire sur terre à n'importe quelle époque.

 

On a dû vous enseigner à l’école que la théorie de l’évolution a été créée par Charles Darwin et qu'elle est fondée sur des preuves scientifiques, des observations et des expériences. Ce n’est ni la première ni la dernière fois que je me moquerai de vous en utilisant les médias ou les manuels scolaires !

Or, non seulement Darwin n'est pas son initiateur mais cette théorie ne repose sur aucune preuve scientifique. Car la théorie de l'évolution n'est qu'une adaptation à la nature de l'ancien dogme du matérialisme philosophique que j’ai appuyé longtemps auparavant.

Des idéologies violentes telles que le racisme, le fascisme et le communisme, ainsi que d'autres conceptions barbares du monde, qui reposent sur le conflit, se sont toutes inspirées de cette duperie.

 

Le mensonge de Darwin: "La vie est un conflit"

Je vais vous expliquer en quoi le Darwinisme sème le désordre dans votre monde.

 

Darwin part d'un principe de base pour développer sa théorie: le développement des êtres vivants dépend de leur combat pour la survie. Le plus fort l'emporte sur le plus faible condamnant celui-ci à la défaite et à sombrer dans l'oubli.

Selon Darwin, la nature se résume à un combat féroce pour la survie, un conflit éternel. Le plus fort triomphe toujours du plus faible, ce qui relance le processus du développement. Le sous-titre de son livre, L'origine des espèces résume parfaitement cette conception: "L'origine des espèces par la sélection naturelle ou la préservation des races favorites dans le combat pour la vie".

De plus, avec Darwin nous suggérons que "le combat pour la survie" s'applique aux relations entre les races humaines. Les races favorites, selon Darwin, étaient les Européens blancs. Les Africains et les Asiatiques ont été relégués au second plan après ce combat. Darwin va même plus loin, en suggérant que dans peu de temps ces derniers perdraient totalement "le combat pour la survie" et disparaîtraient purement et simplement:

"Dans un avenir, pas très lointain en comptant par siècles, les races civilisées de l'homme vont sans doute exterminer et prendre la place des races sauvages à travers le monde. Dans un même temps, les singes anthropomorphes seront sûrement exterminés. La séparation entre l'homme et ses alliés les plus proches s'intensifiera car elle touchera, je l'espère, l'homme dans son état plus civilisé, le Caucasien et certains singes aussi inférieurs que le babouin, au lieu comme c'est le cas aujourd'hui entre le nègre, ou l'Australien et le gorille."

 

Le résultat de "la loi de la jungle": le fascisme

Avec le darwinisme, j’ai nourri le racisme au 19ème siècle et j’ai fourni par la suite la base idéologique au nazisme au 20ème siècle.

En effet, la théorie de Darwin a eu une très grande influence sur les idéologues nazis. Lorsque nous examinez de plus près cette théorie, inventée par Adolf Hitler et Alfred Rosenberg, on remarque des concepts, répétés plusieurs fois dans L'origine des espèces, tels que "la sélection naturelle", "l'accouplement sélectif" et "la lutte des races pour la survie". Lorsqu'il a choisi d'intituler son livre Mein Kampf (Ma lutte), Hitler s'était inspiré de la lutte pour la survie dont parle Darwin et du principe de la loi du plus fort.

Hitler était un fervent croyant et prédicateur de la théorie de l'évolution. … son livre, Mein Kampf, a clairement mis en évidence un certain nombre d'idées appartenant à la théorie de l'évolution, en particulier celles qui insistent sur la lutte, la survie du plus fort et l'extermination du plus faible afin de créer une société meilleure.

Hitler, à partir de ces idées, a entraîné le monde dans un cycle de violence inégalée dans l'histoire qui a coûté la vie à 55 millions d'individus.

 

Une alliance sanglante: darwinisme et communisme

 

Marx et Engels admiraient Darwin et voyaient que sa théorie comportait "la base du communisme en histoire naturelle". Plekhanov, qui est considéré le pionnier du communisme russe, considérait le marxisme comme le darwinisme appliqué à la science sociale.

 

Le jeune Staline était croyant, mais il est devenu athée après la lecture des livres de Darwin.

 

Mao, qui a introduit le régime communiste en Chine et tué des millions de personnes, avait déclaré publiquement que le socialisme chinois était basé sur la théorie de l'évolution de Darwin.

 

Si vous vous penchez sur le concept communiste du "conflit dialectique", qui est responsable de la mort d'environ 120 millions de personnes à travers le 20ème siècle, en tant que "machine meurtrière", vous pourrez ainsi mesurer davantage le succès que j’ai obtenu en mariant communisme et Darwinisme.

 

Darwinisme et terrorisme

 

Le darwinisme définit une "compréhension éthique" et un concept fondamental qui est le principe "de combattre ceux qui ne font pas partie de nous".

En d’autres termes : il existe diverses croyances, visions et philosophies mondiales. Il y a deux alternatives:

1) Respecter l'existence de ceux qui ne font pas partie du groupe et essayer d'établir un dialogue avec eux par le biais d'une méthode humaine (mouais, bof !).

2) Opter pour la guerre et essayer de maintenir l'avantage par la destruction de l'autre, ce qui revient à agir comme un animal (là, Oui !).

 

Le terrorisme n'est autre que l'expression de cette deuxième alternative que nombre d’entre vous ont choisi.

 

L'idée que "l'homme est un animal de combat", imposée par Darwin inconsciemment au monde, est particulièrement influente.

 

En vérité, si l'on écarte le darwinisme, il ne reste plus aucune philosophie de "conflit". Les trois religions divines les plus répandues dans le monde, l'Islam, le Christianisme (d’origine), et le Judaïsme (d’origine), sont toutes opposées à la violence. Les trois religions œuvrent à établir la paix et l'harmonie dans le monde et condamnent la mort des innocents, la cruauté et la torture. La violence et le conflit violent la morale que Dieu a établie pour l'homme.

Toutefois, la théorie de Darwin perçoit la violence et le conflit comme des concepts naturels, justifiés et adéquats, qui sont nécessaires à l'existence.

Pour cette raison, si des personnes recourent aux actes terroristes au nom des religions musulmane, chrétienne ou juive, vous pouvez être certains que ces personnes ne sont pas vraiment des musulmans, des chrétiens ou des juifs. Ce sont de véritables socio-darwinistes qui puisent leur énergie dans mes enseignements.

C'est pour cette raison, que le terrorisme qui sévit dans votre planète n'émane d'aucune des trois religions divines, mais plutôt de l'athéisme, son expression actuelle étant "le darwinisme" et "le matérialisme".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :