Les églises (3/4)

Publié le par Satan

Pieuvre évangéliste.. vers un totalitarisme politico-religieux ?

La "pieuvre évangélique", évangéliste, très exactement, puisqu'elle a ses caractéristiques propres, dont celle de dériver de plus en plus vers le culturel et le politique. En effet, elle représente une vision du monde particulière, hyper-conservatrice, un peu fasciste je dois l’avouer, et une force électorale de plus en plus influente, au point même de chercher à prendre le pouvoir au nom de Jésus, afin de bâtir un Ordre nouveau, inspiré par celui qui sévissait en Afrique du Sud du temps de l'Apartheid !
Les fondamentalistes chrétiens préfèrent le Dieu vengeur de l'Ancien Testament au Christ des Evangiles, et leur idéologie est impérialiste, colonialiste, militariste, raciste, haineuse, violente, intolérante, extrémiste, nationaliste, intransigeante, fanatique, fasciste, belliqueuse – qui sont mes valeurs au fond - .... Aux antipodes de l'Evangile d'Amour qu'ils professent pourtant en paroles.
Ils prônent l'exclusion et même l'élimination de tous ceux qui ne sont pas comme eux, musulmans d'abord, juifs ensuite, pour imposer à la fin leur conception d'un gouvernement mondial, contrôlant tout, favorable aux riches et aux mieux, condescendant, charitable, envers les pauvres - c'est la fameuse théologie de la Prospérité dont vous avez certainement entendu parler, si chère au cœur des Pentecôtistes, ceux qui réussissent sont les préférés de Dieu (ils ont oublié Pharaon qui a pourtant réussi et dominé longtemps 
J), les autres sont stigmatisés, bref tout le contraire de l'Evangile de départ qui lui, privilégie les pauvres, les petits, les faibles...

Il s'agit réellement d'une pieuvre, qui étend peu à peu ses tentacules dans le monde entier, particulièrement en Asie, en Amérique Latine, en Afrique, et même peu à peu dans certains pays arabes comme l'Algérie, avec pour cible privilégiée les masses les plus incultes, malléables, et pour objectif suprême de les asservir à mon Empire, à son idéologie, à ses valeurs - la fausse démocratie, en particulier - , au libéralisme qui sacrifie les individus à l'Economie et surtout à la Finance, à une organisation totalitaire, dirigiste, élitiste, et même aux objectifs impériaux de conquête, car ce ne sont pas les maîtres du monde qui font la guerre, mais vous : les citoyens ordinaires.

L'Amérique, avec ses relais dans le monde, politiciens aux ordres – suivez mon regard- , bases militaires, satellites-espions, pseudo ONG ( je vous expliquerai ce phénomène plus loin), Eglises conquérantes, médias serviles et hégémoniques, culture abêtissante... constitue la menace majeure pour le monde, la démocratie, la paix, la civilisation, ce qui sert mon stratagème sous divers angles.
La pieuvre évangéliste a été favorisée par les gouvernements néo-conservateurs pour asservir les citoyens à l'idéologie américaine, à ses valeurs, à ses engagements guerriers et prédateurs.
Ces born-again évangélistes ont formé une alliance contre-nature (parce qu'ils sont en réalité profondément antisémites) avec les néo-cons ultra-sionistes, pour travailler à la création du Grand Israël qui seul, d'après eux, annoncera le règne final du Christ sur la terre, la domination définitive du christianisme sur toutes les religions. Dans leur optique, les Juifs ne sont que "le" moyen pour parvenir à leur fin ultime, qui signifiera le ralliement, de gré ou de force, du peuple hébreu à leur cause; leur attachement à la cause sioniste est donc purement intéressé.
Mais pour revenir à nos moutons, pas ceux d'Abraham, mais ceux de la droite chrétienne américaine, et leurs disciples, abondamment arrosés de faveurs, et surtout dûment financés, leurs penchants naturels les conduisent, après avoir mené une guerre des civilisations, à l'établissement d'un Royaume sur terre furieusement libéral, et même ultra-libéral, théocratique naturellement, militaro-impérialiste, et qui ne s'embarrasse guère de scrupules :
Ici, un prédicateur se réjouit de l'assassinat du Président israélien, là un autre appelle à la guerre sainte contre l'ennemi musulman. Du joli monde !

Et donc les Evangélistes, aujourd'hui, au nom de leur idéologie, au nom de leur combat pour éliminer les méchants Musulmans qui sont de trop sur la terre d'israël - par conséquent, pour eux, un obstacle au retour du Christ - sont prêts à soutenir des dictatures militaires, à entreprendre des guerres saintes, préventives, propres, sales, de conquêtes, d'occupation, d'élimination... pour parvenir à leurs fins. Là je reconnais bien mes disciples !

Ils n'hésitent pas à propager la doctrine de la suprématie raciale, leur référence étant l'Etat Sud-Africain de l'Apartheid. Aujourd'hui, sans remords, ils prêchent la guerre des civilisations, la réanimation des croisades, et la domination absolue de l'Empire américain. C’est la raison pour laquelle vous voyez que les douces colombes chrétiennes se sont muées en faucons, ayant le culte de la force, et beaucoup de respect pour le complexe militaro-industriel. Là encore, le matraquage médiatique a joué à plein. On peut être un fervent chrétien, et, même tout petit, passer des heures devant la télévision à ingurgiter des niaiseries ou de la violence à haute dose. Sans parler des diatribes contre le nouvel ennemi des Américains, après les communistes, à savoir les Musulmans, confondus avec le terrorisme, comme Sadam Hussein l'a été avec Ben Laden, volontairement, et pas très honnêtement. Mais l'Ordre Moral n'est pas la morale, l'éthique... Ce qui compte pour moi c’est l’efficacité, et je ne m’encombre guère de ce genre de scrupules !

Comme les Néo-cons, mes born-again encouragent la soumission absolue, l'Ordre moral et policier, le chacun pour soi, la convoitise des grands groupes industriels, l'absorption des petits par les gros (Théologie de la Prospérité, que les meilleurs gagnent, en somme ! L'oligarchie est au pouvoir, l'argent est glorifié. Ce sont de féroces anti-communistes, d'ailleurs), la concentration du pouvoir financier, et même la soumission des gouvernements aux intérêts économiques.

Le lavage des cerveaux fonctionne à plein ! Et les plus modestes n'ont qu'à s'en remettre à la « Providence »....

Quand j’ai démarré ces mouvements, il y a une trentaine d'années, on n’y parlait pas de politique, c'était un domaine qu'il fallait laisser aux gens "du monde". Sauf qu'au moment de la campagne électorale de Reagan, j’ai transformé mes pasteurs neutres, soudain, en zélés propagandistes du futur Président ! D’ailleurs, vous avez assisté à un double mouvement : D'une part, nombre de citoyens américains ont déserté les partis politiques traditionnels pour s'engager dans des Eglises évangéliques, puis, peu à peu, vous les avez vus revendiquer le pouvoir, au nom de l'Ordre moral le plus strict, se présenter aux élections, et même briguer la charge suprême. L'appétit vient en mangeant ! Vous avez compris la stratégie !

D'autant que désormais, néo-cons et born-again évangélistes se retrouvent pour souhaiter ardemment la création d un Etat chrétien. Et entre nous, il n'y a plus, aujourd'hui, grande différence entre les Républicains et les Démocrates sur cette vision, ils sont tous plus ou moins imprégnés des mêmes valeurs, et vous n’avez pas fini d'en subir les conséquences.

Voilà à quoi ressemble la pieuvre made-in-America, qui étend ses tentacules sur le monde entier, momentanément alliée aux plus extrémistes des sionistes pour parvenir à leurs fins, l'établissement de la Jérusalem américaine, un Etat théocratique, dominateur, totalitaire, arrogant, intolérant, fanatique, prédateur, militaire, impérialiste, et bien évidemment ultra-libéral - typiquement américain, finalement, non ? Et ces gens-là, grâce aux magiciens politiques français que je ne nommerai pas, et aux médias aux ordres (à mes ordres), sont désormais vos alliés, vos modèles, et même vos maîtres ! Vous voyez donc que vous faites partie maintenant de la grande famille de mes disciples… Alors détendez-vous un peu 
J

Vous avez déjà pu savourer les prémices de ce nouvel ordre américain, en Afghanistan ou en Irak, par exemple, assorti du chaos, des souffrances effroyables des peuples, imaginez la suite.... L'esprit de domination aura sans doute définitivement terrassé la démocratie, et l'humanisme, et dans la foulée aussi la civilisation pour que mon règne s’instaure définitivement.

 

N’allez pas croire pourtant que la violence de l’église est récente… Que nenni !

Je me permets de rappeler au lecteur la Violence et l’intolérance des églises à travers l’histoire :

 

Globalement, si je dois faire un bilan chiffré, j’ai fait commettre à mes églises au nom de la foi plus de massacres que dans toute l’histoire de l’humanité (pas loin de 500 000 000 personnes massacrées). C’est quand même pas rien !

Ces chiffres comprennent les massacres de l’inquisition, les massacres des indiens, la guerre des 30 ans, les croisades, le Rwanda, le massacre des Malgaches, le Vietnam, le génocide des juifs, les guerres mondiales, les guerres d'Irak, la guerre de l'ex-Yougoslavie, la guerre d'Algérie, les guerres en Irlande, les massacres du colonialisme, les arméniens, les guerres du Liban, la guerre d’Indochine, les massacres à l’occasion de l’extension du christianisme en Europe, les victimes des embargos qui asphyxient les populations civiles).

Mais voyageons plutôt un peu à travers votre histoire pour vous narrer quelques uns de ces instants de succès de mon entreprise destructrice.

Au nom d'une Bulle du Pape Alexandre VI on envoya les conquistadores pour "christianiser" les Indiens. Ils l'ont fait avec un immense fanatisme qui a coûté la vie à 40.000.000 d'indigènes du Nouveau Monde rien que de 1492 à 1560 (dont une partie avec le virus de la tuberculose appliqué sur les couvertures distribuées à ces indigènes).

Par ailleurs, en 1572, les catholiques avaient invité les protestants à Paris pour arriver à un consensus, puis les attaquèrent de nuit pendant leur sommeil. Au lever du jour, le sang de ces victimes coulait à flot dans les rues de Paris. Et voilà que le Pape, les rois et les personnalités catholiques se répandirent en félicitations en l’honneur de Charles IX.

La guerre de Trente Ans quant à elle, décima littéralement la majorité du peuple allemand. Les uns périrent tués, les autres moururent de faim. Cette guerre de religion brûla et réduisit en cendres la plupart des villes florissantes d’Allemagne.

Luther de son côté ordonna à ses adeptes : "Que celui qui en est capable tue, étrangle, égorge, en privé ou en public. Tuez, étranglez, égorgez, comme il vous plaît, ces paysans révoltés."

Et comme rien ne se perd, certains croisés labouraient la terre avec les cadavres de leurs victimes hérétiques en guise d’engrais !           

Les divergences théologiques entre chrétiens ont donné lieu à des combats sanguinaires : à l’origine de la mort de centaines de milliers de personnes qui s’évertuaient à défendre telle opinion et à en attaquer telle autre.

Les tribunaux de l’inquisition condamnèrent quant à eux 340 000 personnes dont 200 000 furent brûlées vives. 

Des millions de personnes ont été tuées lors de l'expansion du christianisme en Europe.

Au XVIe siècle, la Reine de l’Angleterre catholique, Marie Tudor, qui déclara : "Puisque les âmes hérétiques seront brûlées éternellement en enfer, rien n’est plus légitime que d’imiter le châtiment divin et de les brûler sur terre". Avouez que c’est quand même un peu logique J

 

A Jérusalem, les croisés perpétrèrent d’effroyables massacres contre les musulmans et les juifs. Les croisés firent brûler les juifs dans leurs synagogues. Affamés après un long siège, certains barbares parmi mes disciples croisés firent rôtir des nouveau-nés qu’ils mangèrent (d’après les chroniques des croisés eux-mêmes). Ca nuit un peu à l’image certes, mais bon ! N’oubliez pas que j’ai la capacité de le faire oublier par la suite en réécrivant l’histoire (j’ai formé une élite d’historiens rien que pour ça !), en dominant les médias et en lâchant sur vous mes faiseurs d’opinions qui vous diront quoi penser J

 

Voulez-vous d’autres exemples pour la route ? Allez ;

D’après l’ouvrage du Dr Keith (p. 27) : « le grand Constantin, ordonna qu’on coupât les oreilles aux juifs et qu’on les dispersât dans différents pays (les juifs, pas les oreilles !). L’empereur de Byzance qui régnait au 5e siècle de l’ère chrétienne, ordonna qu’on expulsât les juifs d’Alexandrie, où ils habitaient depuis longtemps, qu’on détruisit leurs synagogues, et qu’on n’admit pas la validité de leurs dépositions et de leurs testaments… Les juifs d’Antioche ayant été vaincus, on en mutila quelques-uns, d’autres furent mis à mort, et les autres furent proscrits. En France et en Espagne, on les obligea à abandonner la foi de leurs pères… A Toulouse en France, les habitants souffletaient les juifs le jour de Pâques… Saint Louis décréta deux fois l’expulsion de juifs ; Charles VI donna un décret semblable ; l’histoire prouve que les juifs furent chassés de France 7 fois ; plus de 70 000 familles furent expulsées d’Espagne etc.. etc… ». Il en fut de même en Autriche, en Angleterre, au Portugal…

A la prise de Jérusalem par les croisés en 1099, dit Th Newton, plus de 70 000 musulmans furent égorgés ; les juifs furent réunis dans quelques bâtiments auxquels on mit le feu, on pilla ensuite les synagogues et les mosquées.

Est-il nécessaire de parler des persécutions exercées par les catholiques contre les protestants ; des centaines milliers d’hommes torturés et mis à mort parce qu’ils croyaient au Christ et ne croyaient pas au Pape !

En 1938, lors de la "Nuit de Cristal" : Les SS attaquent synagogues et magasins appartenant à des juifs. L'évêque de Freiburg, Monseigneur Gröber, déclare alors : « On ne peut refuser à quiconque le droit de sauvegarder la pureté de sa race et d'élaborer les mesures nécessaires à cette fin.».

Concernant le Rwanda : « Les deux Sœurs ont livré les réfugiés cachés dans leur couvent de Sovu, et apporté elles-mêmes des bidons d'essence puis enflammé le hangar plein de réfugiés. Dès août 1994, Église catholique donne refuge aux deux Sœurs dans un couvent au Sud de la Belgique. Le public européen découvre avec stupéfaction que le cas des deux Sœurs n'est pas isolé. En Belgique, mais aussi dans d'autres pays européens, l'on trouve maints prêtres et religieux accusés de participation au génocide qui coulent des jours paisibles loin des tribunaux Rwandais et internationaux, grâce à l'aide de Église catholique. Par exemple, l'abbé Emmanuel Rukondo, prêtre officiant dans la paisible paroisse de Granges-Canal à Genève, l'abbé Martin Kabalira qui officie aujourd'hui à Saint-Béa près de Luchon (Haute-Garonne). Source : "Le Point" 20 Avril 2001.

Concernant les juifs, je me permets simplement de vous rappeler le massacre des Juifs de Paris en 1182 et la tuerie de millions de Juifs pendant la deuxième guerre.

Mais j’ai aussi et surtout inventé les massacres à feu doux, loin des yeux, sans se salir les mains : c’est l’idée géniale de m’embargo et des punitions collectives. Admirez les embargos sur certains pays encore de nos jours et qui ont provoqué plusieurs millions de morts, notamment des enfants, par manque de médicaments et de nourritures notamment J 

 

Et j’en passe et des meilleurs !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :