Ceux qui ont modifié les écritures (Les évangiles - 3ème partie)

Publié le par Satan

Avec les protestants, mes travaux de falsification des textes se poursuivirent :

Thomas Inglis affirme «si vous examinez seulement le Psaume XIV, tel qu’il est inséré dans le livre des prières de l’Eglise Anglicane, approuvé par cette église, et auquel les ministres sont tenus d’apposer leur signature, sous serment, en preuve de leur adhésion, et que vous le confrontiez avec le même Psaume contenu dans la Bible protestante, vous verrez que dans ce dernier il manque 4 versets.

 

Si ces 4 versets sont aussi la parole de Dieu, pourquoi les ont-ils supprimés ; s’ils ne font pas partie de la parole de Dieu, pourquoi les laissent-ils dans leur livre de prières. La vérité vraie est que les protestants ont altéré la parole de Dieu, tantôt par interpolation, tantôt par suppression…. » .

 

A propos de Luther, je voudrais vous conter une petite anecdote qui vous montrera à quel point c’est difficile de manager mes collaborateurs :

Thomas Ward (auteur catholique, dans un ouvrage intitulé « errata de la Bible Protestante ») dit : « Zwingle écrit à Luther au sujet de sa traduction corrompue : ‘tu corromps la parole de Dieu, ô Luther ; on voit que tu es un manifeste et commun corrupteur et pervertisseur de la Sainte Ecriture ; combien sommes-nous honteux de toi, nous qui t’avons jusqu’à présent estimé… ».

 

En revanche, Luther rejette la traduction de Zwingle, et qualifie ce dernier et ses collaborateurs en matière de théologie de sots, d’ânes, d’antéchrists, de trompeurs…… Bucer et Osiander considèrent la traduction de Luther comme fausse…  Staphylus et Emséru ont noté dans la traduction allemande de Luther, pour le Nouveau Testament seulement, environ 1400 corruptions hérétiques ».

Voilà deux de mes collaborateurs qui s’insultent devant tout le monde et qui dévoilent tout ! J’ai beau avoir des stratégies très raffinées, je ne suis pas du tout aidé côté ressources humaines !

 

Un dernier mot sur le Nouveau Testament actuel, le merveilleux Concile de Trente (en 1546) fut pour moi l’occasion de recomposer Le Nouveau Testament : Nous avons réalisé une sélection parmi les multiples écrits retraçant la vie de Jésus et son enseignement (tous réalisés d’ailleurs longtemps après la mort de Jésus). Les évangiles et livres gênants sont très très nombreux et sont appelés "apocryphes" (et donc exclus, car ils contredisaient tout ou partie de ma nouvelle religion).

 

Les trois grands courants actuels du Christianisme (Catholiques, Protestants, Orthodoxes) n’ont pas la même Bible, le canon de leurs écritures étant différent (fixé en 1546 pour les catholiques et en 1672 pour les orthodoxes).

 

 

Ma stratégie était donc, pour récapituler, inscrite en plusieurs actions :

1.      Recruter de hautes personnalités après la mort de Jésus (notamment Paul)

2.      Abolir la Loi

3.      Intégrer des interprétations déviantes des paroles de Jésus

4.      Inventer le concept génial de la trinité

5.      Entrer dans les champs politiques et militaires

6.      Etendre la nouvelle religion par la force et les conversions forcées

7.      Inventer le concept génial du « pieux mensonge »

8.      Inventer l’histoire de la crucifixion et tout ce qui en découle

9.      Plagier à mauvais escient l’Ancien Testament

10.  Transformer les métaphores en réalités

11.  Interdire la diffusion de l’Ancien Testament

12.  Inventer la notion du « mystère insondable » pour botter en touche

13.  Mettre en place l’inquisition et son bucher

14.  Soutenir les libéraux contre les légalistes (mes victoires dans les différents Conciles)

15.  Exclusions des apocryphes gênants

16.  Changement de l’ordre des chapitres de l’Ancien Testament

17.  Développer de multiples hérésies connexes pour influencer la doctrine

18.  Persécuter partout les monothéistes

19.  Lancer les croisades contre l’Islam

20.  Détruire l’Ordre du Temple

21.  Dénaturer les courants intellectuels tels que la franc-maçonnerie

22.  Investir les réformes chrétiennes pour dominer les différentes branches

23.  Et bien sûr, faire réécrire l’histoire, désinformer, manipuler les esprits, détourner les regards et cacher la vérité au plus grand nombre.

 

Pour le Nouveau Testament, l’affaire était donc terminée ! Satan 2 – Dieu 0 !

 

Après l’Ancien Testament et le Nouveau Testament, il ne me reste plus que le Dernier Testament.

 

En effet, Dieu a rassemblé tout ce qu’il y avait d’authentique, dans ses messages antérieurs, pour le mettre dans le Coran. De plus, Dieu s’est chargé lui-même d’en garantir l’intégrité.

 

Là ca a commencé à chauffer pour moi : Tout ce que j’ai tenté pour modifier le texte de ce livre (suppression, modification, ajout) a été couronné d’échec. Il fallait donc que je mette en place des stratégies différentes, et que je dépêche une grande partie de mes forces pour cette ultime bataille.

 

Je reparlerai plus tard dans ce livre, dans un chapitre à part, de ma bataille contre le Coran et l’Islam.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :